Des nouvelles d'Anne-Sophie Guénéguès

Des nouvelles d'Anne-Sophie Guénéguès

Des avis sur La Raison des cloches

Vos avis sur le livre pensé par Franck Leblond et rédigé par Anne-Sophie Guénéguès, La Raison des cloches ou l'arborescence d'une conscience.

"Café, cacheton, joint...", c'est la routine de Franck, un moyen qu'il a trouvé depuis quelques années pour garder l'équilibre. Sa schizophrénie, ses déboires amoureux, ses projets pour changer de vie et "changer la vie", il les expose dans un ouvrage iconoclaste. Loin des clichés et des images d'Epinal répandus sur cette pathologie, "La raison des cloches" est le témoignage d'un obstiné, dans une France pétrie de conformisme et de contradictions.

C.

J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'intérêt votre livre, il est un témoignage frappant et essentiel du parcours psychiatrique que peuvent vivre et subir les victimes de violences sexuelles dans l'enfance ; les symptômes dissociatifs post-traumatiques et la mémoire traumatique étant identifiés comme des troubles psychotiques.

Votre livre est remarquable et permet de mieux comprendre et partager le vécu, le ressenti et la souffrance que vous décrivez si bien et, à ce titre, au-delà de sa qualité littéraire certaine, il est vraiment très précieux et sa lecture serait très utile pour les médecins.

Je projette de publier sur le site une étude sur cet aspect de la prise en charge psychiatrique et de la violence que cela représente, je pourrais citer les références de votre livre...

Dr S.

Super bouquin... Je ne suis pas très douée comme "critique littéraire" mais franchement j'ai lu ton livre avec beaucoup d'intérêt et sans jamais trouver le temps long... Félicitations ! Beau livre qui donne vraiment à réfléchir, qui interpelle sur la manière de combattre, d'être là, présent dans la lutte et ce malgré tes propres luttes intérieures... Être de mille combats, mais avancer encore et toujours... Bravo !

I.

Voilà j'ai lu ton livre, je l'ai trouvé intéressant, il est fouillis, il est personnel, il aide à comprendre la schizophrénie, ses interrogations... Bref il ne laisse pas indifférent, il permet de voir aussi l'évolution...

P.

Ce livre est très intéressant parce qu'il donne une autre idée de ce qu'on appelle une schizophrénie. Mais oui, la personne qui en souffre a une expérience et le fait de la faire partager démystifie ce genre de troubles.
De plus, ce témoignage permet de comprendre l'énergie que ces personnes doivent déployer dans leur vie et les ressources parfois considérables dont elles disposent.
Félicitations et très bonne continuation !

NM.

Ce livre retrace des événements à dimensions sociale, médicale, pédagogique et même personnelle.
Pour avoir vécu certains passages retranscrits dans ce livre, j'ai pu me rendre compte à quel point cette maladie est taboue dans notre société actuelle.
Tout au long des lignes avalées, j'ai pu m'apercevoir de la difficulté à aborder le sujet, par peur de porter un jugement antagoniste aux ressentis du moment.
De toute évidence, même si j'ai pu ressentir de la compassion, ce récit m'a enrichi.
Ce livre tendrait à me faire croire que le Salut peut potentiellement passer par la connaissance de SOI, des autres, de ses réussites comme de ses échecs...
Et comme Franck le dit très bien : il ne faut rien attendre de la chance, il faut la provoquer ! 

N.

Je viens de commencer le livre, au-delà du témoignage, c'est un ouvrage qui amène à la réflexion, à l'humilité...
Le regard posé sur la vie, la société, l'amour, la maladie, sur l'autre, est d'une incroyable sincérité, d'une fine sensibilité et d'une rare intelligence.
Ces mots m'aident à être moins idiot et à réfléchir sur ce qui m'entoure. Merci.

P.

Bravo Franck d'y avoir pensé, merci à Anne-Sophie pour l'aide qu'elle t'a apportée, plein de pensées positives, et, comme on dit, au plaisir de vous lire de nouveau, et pour toi mon ami, j'espère vraiment que ce livre t'a aidé à exorciser tes démons intérieurs. Encore bravo.

M.

Je mets du temps à "digérer" ce livre car j'étais bouleversée, je suis sensible avec Franck, alors apprendre son histoire, son chemin de vie aussi difficile, je ne savais pas comment le dire et je le trouve très courageux, d'ailleurs c'est pas un scoop, Franck a toujours eu plein de courage, dans sa révolte," dans ses révoltes", déterminé dans ses choix et avec intelligence.

N.

C'est avec un grand intérêt que j'ai lu ce livre, que je qualifierai de document chimère-épeire.
chimère parce qu'il y a profusion d'idées et il émerge cependant une vraie lucidité.
épeire, car il tisse toute une toile de liens qui, je crois, enrichissent le lecteur ; en tout cas moi, sûrement.
Merci et bravo à Franck L. et à Anne-Sophie G.

G.

À Franck : Pour suivre ta route depuis très longtemps, même si nos âges ne sont pas encore vénérables, je connais ta sincérité, ta générosité, la complexité et la profondeur de ta pensée.
Côtoyer des personnes (surtout quand elles nous sont chères) nous amène souvent à penser que l'on se connaît simplement par la force des choses, le temps qui passe...
Pourtant, tout un pan de ta vie m'échappait, chacun garde en soi sa part d'ombre et de mystère.
Et il faut tout ton talent et ta sensibilité pour amener chacun à s'interroger différemment sur ce qu'il est, sur ce qu'il donne, sur ce qu'il souhaite...
Tu fais partie de ceux qui aident à grandir...

SM.

Je félicite Franck, j'admire son "courage d'être", c'est une inspiration
pour moi.
Je l'encourage à continuer à suivre l'élan de son cœur... La providence se met
en branle quand on est engagé sur ce chemin !
Goethe disait : "Tout ce que tu peux faire ou rêves de faire, commence-le.
L'audace apporte du génie, du pouvoir et de la magie." 

NC.

Ce médecin est emballé et en a dit que ça pouvait être utile aux autres médecins. Elle encourage à chercher une maison d'édition spécialisée pour tenter une publication plus ciblée à plus grande échelle... elle a salué l'exercice la prise de parole en disant et en reconnaissant que toutes les formations se font avec des experts, que jamais la parole n'est donnée aux soignés !

X.

J'ai lu avec émotion votre livre : chaque page n'est que bon sens. C'est vous qui avez raison, continuez sur cette lancée !

J.

Je voulais faire un retour sur la Raison des cloches.
Tout d'abord, merci pour ce moment de lecture, très agréable à lire, du changement entre le récit et les poèmes, le slam...
Tu as une belle écriture et en effet, je crois que le travail a quatre mains a vraiment été productif et qualitatif. J'ai hâte de lire la suite.
J'aime beaucoup le découpage du livre, très réussies ces différentes parties.
Sur le fond, j'ai appris de la schizophrénie en lisant, en effet je n'en connaissais que la définition sans vraiment pouvoir l'illustrer.
Une de mes parties préférées reste celle sur le développement durable qui te tient à cœur tout comme moi. J'aime beaucoup les idées, les projets, les concrétisations.

CED.

J'ai fait le plongeon dans l'Arborescence d'une conscience. On y trouve des réponses à sa propre existence et ça pose aussi beaucoup de questions intérieures et sacrément intimes.
Je n'ai fait que le commencer et il y a des passages qui m'ont touché et qui m'ont donné "des mots" sur des émotions et sentiments qui étaient jusqu'alors "sans mots". Il y a aussi beaucoup de souffrance. J'espère que les prochaines pages seront pleines d'espoir. On verra...

C.

Ça fait un moment que je suis censée venir mettre un tit mot par ici !! La schizophrénie, je la côtoie, je la vois se dessiner chez mes ados au boulot ; la lutte contre tout cet acharnement français à faire de la merde et à pourrir la vie au monde, je lutte contre au quotidien !!

Que dire de ce bouquin qui me parle tout simplement !!! un bout de vie, un bout de Franck, un bout des autres, un bout de tous !!! Une pensée particulière pour les femmes !! Quelles qu'elles soient !! Je me suis plu à lire ce bouquin !! Ils sont rares ceux qui m'empêchent de dormir !! Merci à vous deux de l'avoir fait !!!

M.

Je viens de finir votre livre et je suis tellement scotchée qu'il faut que je vous écrive tout de suite. Je l'ai lu en partie sur les galets de la plage de Vauville, vous savez, juste entre les deux monstres que vous connaissez...heureusement, il y avait la vue de devant, celle de l'horizon, imperturbable, tout autant que votre volonté de fer. Je vous imaginais de l'autre côté, sur l'autre plage, la vôtre en somme.
Vous schizo
Moi bipo
Et tous vos mots que j'ai noté sur un papier de fortune pour qu'ils m'accompagnent.
Je ne pensais pas qu'un jour les maux d'un autre me parleraient aussi bien de moi...
Advienne que pourra sur cet échange là.
Et s'il ne se pouvait pas, je prends alors pour moi que vos poèmes d'amour s'adressent à moi. Cette idée là m'émerveille... Un cadeau de plus que la vie m'offre ...Après tout, ni vous ni moi n'avons été gâtés par elle, mais nous avons su arracher avec nos dents, ce qui d'emblée ne nous était pas autorisé! Et c'est bien comme ça! Comme dit ma psy, la vie que vous racontez est VOTRE vie mais d'abord et avant tout c'est UNE vie.
Que nous avons comme points communs! Bien sûr je le sais mieux que vous car par la lecture de ce livre j'ai pu voir de vous la partie que vous avez bien voulu déshabiller.
La politique, l'engagement social et écologique, des projets, des projets à foison comme pour casser la gueule à cette putain de procrastination et puis les herbes folles pour de temps en temps dormir et oublier...
J'ai investi il y a un an dans un terrain à Vauville. Objectif? Y implanter une yourte et travailler avec d'autres sur cette autre façon de vivre et de consommer. J'aimerais bien vous y voir quand elle sera fini d'être montée. Est ce que vous croyez que cela pourrait vous intéresser?
Quoiqu'il en soit merci infiniment pour cet écrit...je sais aujourd'hui encore plus que je ne suis pas toute seule, c'est vraiment chouette.
La bise Haguaise.
M.

J'ai fini ton livre... et une bouffée d'air frais entre dans ma tête... que dire... ? Ta maladie te permet de dire ce que les autres ont du mal à dire... mais surtout tu as la force d'aller au bout de tes idées... je te reconnais bien là !! fos ti mâle!!
JMC.

Je vous incite à ouvrir ce livre que j'ai lu en quelques jours.Il m'a fait prendre conscience que les politiciens ne font pas toujours les bons choix pour l'avenir de notre planète, que ne rien dire et être des moutons, c'est cautionner, que quand on ne baisse pas les bras, on fait avancer les choses, qu'on peut vivre "normalement" (c'est quoi la normalité ?) en étant schizophrène, et bien d'autres choses encore. Bon courage Franck pour tes combats !

LN.

Ce que j'ai ressenti au contact de Franck ne changera pas, c'est une personne infiniment humaine, mais maintenant, Franck, tu dois te battre pour garder en tête que tu es une personne formidable, et si jamais tu n'y arrives pas, alors je le penserais pour deux.

ER.

Ici le bon de commande pour vous procurer ce livre ! Bonne lecture...




11/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres