Des nouvelles d'Anne-Sophie Guénéguès

Des nouvelles d'Anne-Sophie Guénéguès

Extraits de Aujourd'hui, je me tue

Aujourd'hui, je me tue, nouvelle autobiographique d'un suicidaire très affairé est une sorte de journal intime de celui qui remet son suicide toujours au lendemain :
"La Grande Vadrouille repasse sur la trois ce soir. Je ne me lasserai jamais de voir ce film."

Extrait :

"Un mot laissé par ma femme sur la table du petit-déjeuner contrarie quelque peu mes projets suicidaires de la journée. J'ai une mission.

À dix-sept heures, je suis garé devant le lycée Sainte Marie, j'attends. En suivant des yeux une mini-jupe. Les jambes interminables qui sont dessous marchent vers un adolescent boutonneux. Elles disparaissent au coin de la rue.

Un petit groupe se forme sous l'abribus en face. Parmi toute cette jeunesse, il y a une jolie fille un peu plus grande que les autres. Elle rit à pleines dents. Quelle bouche ! À vendre du dentifrice ou à vanter les mérites de la pomme. Elle parle en replaçant une mèche de cheveux blonds derrière son oreille. Une mèche trop courte pour y rester.

À l'arrivée du car, elle se penche pour ramasser son sac. Son pull est un peu trop ample, et son soutien-gorge un peu trop blanc. Trop blanc pour être honnête.

Le car emporte la fille, et quelques autres. Il avance, passe à ma hauteur. À travers le carreau, je l'aperçois, elle me sourit.

Elle-me-sou-rit.

Je ferme les yeux, je revois l'offrande de cette généreuse et juvénile poitrine, laiteuse et lourde. Ce moment méritait d'être vécu."



05/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres